fbpx

Toutes les triconautes ont des terreurs, des petits tocs qui ne sont pas des tics et bien d’autres choses terrifiantes encore pour toutes les triconautes du monde.

Aujourd’hui, nous allons tenter de faire la liste de toutes les choses qui nous terrifie, nous font peur ou nous font avoir une mini attaque sur l’instant ^^

C’est parti pour les terreurs des triconautes !

1. Revenir en arrière pour corriger une erreur

Je tricote 869 mailles correctement, mais je préfère me concentrer sur cette petite minuscule erreur sur la maille n°764. Je reviens en arrière pour la corriger et là, la peur me submerge. Qui sait ce qui pourrait arriver quand je libère ces mailles une à une ? Il est possible que tout le projet se désintègre sous mes yeux et là…quelle angoisse ! 😱

2. Douter en tricotant un pull

Je suis toute excitée à l’idée de me tricoter un pull à chaque fois, mais j’ai aussi un peu peur. Ma tête va t-elle passer par l’encolure sans se coincer ? Mes bras vont-ils s’allonger dans la nuit rendant les manches trop courtes ? Les emmanchures sont-elles assez larges pour passer mes bras ? Des choses effrayantes peuvent se produire parfois, surtout lorsque l’on ne fait pas d’échantillon (oups !).😬

3. Les mites attaquent !

Les mites…ces petits vampires assoiffées de laine fraîche, dévorant nos précieux tricots. Elles peuvent démolir des heures de travail en si peu de temps. 😭

4. Les ventes de fil

Est-ce que vous aussi vous avez cette petite voix démoniaque qui vous dit : “Vas-y ! Prends cette laine. Tu as besoin de cette couleur et tu ne saurais résister à son appel, mouhahaha !” ?

5. Les marqueurs qui disparaissent

Je regarde mon tricot, les marqueurs ornent joliment l’ouvrage, tout va pour le mieux. Jusqu’à ce que vous remarquiez la disparition de l’un d’eux. 😱  Impossible ! Il y a une minute, ce marqueur était là et m’indiquait où faire mon augmentation et il a disparu ? Oui, envolé ! (Spoiler : vérifiez les coussins du canapé et à vos pieds avant de paniquer. C’est seulement après ces étapes que c’est autorisé ! ) 😅

6. Manquer d’espace de stockage

Je cache mes pelotes partout. Aujourd’hui, il y en a même sous le canapé ! 😅 Secrètement, au plus profond de mois, je crains que le prochain écheveau que je ramène ne rentre dans aucune de mes boîtes à laines. C’est comme si un lutin venait la nuit voir ma collection et démultipliait un peu plus les pelotes à chaque fois (s’il me lit, qu’il m’apporte plus de mérinos la prochaine fois !)

7. Offrir des cadeaux tricotés

Et s’ils ne l’aiment pas? Et si ça ne va pas? Que se passe-t-il si cela se transforme en un énorme morceau de feutre ? 😱 Il y a tellement de peurs qui peuvent me passer par la tête quand j’offre un cadeau tricoté. Du coup, pour éviter cela, je donne toujours des tas de recommandations comme si je laissais un bébé à une nounou : “et ne lui pas prendre de bain trop chaud, il est  fragile”, “pense à bien le mettre à plat”

8. Le feutrage d’un tricot

Nous vivons dans la peur constante qu’un compagnon, un conjoint, un enfant ou un ami désemparé mette notre tricot dans la machine à laver ou le sèche-linge. Finis alors les jolies mailles et bonjour le morceau de feutre :’( !

9. Les projets boulets

Ces projets boulets me hantent chaque fois que j’ai le courage de jeter un coup d’oeil dans mes sacs à en-cours. Ils sont là, depuis des mois ils me regardent avec leurs petits yeux suppliants de les terminer et je ne peux pas voir ça. 🥺Hélas, ils ne disparaîtront pas d’eux-mêmes.

10. Être à court de fil

Vous aussi cela vous est arrivé d’être en sueur à la fin d’un projet car vous le finissez sur le fil (haha ce que je suis drôle ! 😝) ? Votre dernière maille semble se terminer à quelques centimètres du bout du fil…ou pas ?

Et vous qu’est-ce qui vous fait peur dans le tricot ? Partagez-moi vos craintes dans les commentaires 😉 

8 Commentaires

  • Claudine SMIGONSKI dit :

    Bonjour en cherchant un modele je découvre votre site aujourd’hui , merci quelle bonne idée ! je viens de lire l’article sur les terreurs des tricoteuses c’est tellement vrai j’ai moi même croisé hier un de mes ouvrages non fini !!!!!!! du coup je vais le reprendre ! Merci encore pour tous ces jolis modèles ! bonne continuation

  • Delfi dit :

    Coucou miss !
    Moi ma terreur c’est de trouver des fils noués dans la pelote au fur et a mesure que je crochete mon ouvrage. Grrrr un châle délicat, de jolis motifs crochetés, une belle laine et fine (et super chere) et pouf un horrible noeud !
    Des conseils ?

    • Jaenelle dit :

      Coucou Delphine ! 😀 J’espère que tu vas bien ! Je comprends ta terreur malheureusement les noeuds proviennent de travailleurs qui rejoignent de nouveaux fils ou réparent des pauses pendant le processus de filage étant donné que les fils sont filés au kilomètre dans les usines. De manière générale, j’ai tendance à couper les extrémités ou à les ignorer et les tricoter tout simplement s’ils sont petits.. Peut-être éviter certaines marques aussi. Les pelotes Phildar, Bergere de France et Cheval Blanc pour ne citer qu’elles, ne m’ont jamais posé de soucis 🙂

  • marianne dit :

    C’ est très drôle, et si vrai ! Merci pour ce bon moment !
    Et merci pour ce blog , je le découvre !

  • NICOLE FRACY dit :

    pour ranger mes pelotes j’ ai une commode en bois avec 4 tiroirs (pleins de pelotes) des casiers du commerce ou je range les sachets de 10 pelotes (empilés les uns sur les autres (4/5 par casier) des meubles-tiroirs en plastic sur roulettes (5 soit 20 tiroirs où je peux ranger 20 à 25 pelotes) et en plus un carton de livraison contenant une centaine de pelotes pour des ouvrages à faire dans la foulée pour les anniversaires, la rentrée des classes, la naissance du 14 ème petit fils plus un autre avec plein de pelotes orphelines ou des fins de pelotes que je donne à mes petites filles pour faire du tricotin, des bracelets ou ???? lorsqu’elles viennent. En ce moment j’ ai trois en cours sur les aiguilles selon la luminosité, la fatigue et l’ envie je choisie celui qui aura l’ honneur de m’ accompagner dans la soirée, et 3 vestes et 2 pulls terminés qui attendent que je les offre… Ah oui le tout avec des boules anti-mites pour éviter les ennuis… Vous êtes les seules à savoir que 800 pelotes attendent que j’ ai le temps… parfois je m’ interdis de commande mais l’ envie est si forte lorsque je trouve une nouvelle qualité, une nouvelle couleur…. la tentation est forte et je succombe.

    • Jaenelle dit :

      Oups Nicole je crois que tu t’ai trompé d’article à commenter 😉 Quel trésor tu as ! 800 pelotes c’est incroyable ^^ Tu sembles avoir une sacré organisation en tout cas 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo Praesent elementum tempus odio diam Lorem id dapibus Praesent consequat.