fbpx

Dans la vie de toutes tricoteuses, nous sommes toutes confrontées un jour ou l’autre à la réalisation d’une layette que cela soit pour le bébé d’un proche, d’une amie ou encore pour notre propre futur enfant (ou petit enfant). Certaines triconautes se sont même mis au tricot pour cette raison précise et depuis n’ont pas quitté leur passion. Je reçois souvent beaucoup de questions par rapport à la réalisation de layette et j’ai donc fait le choix de vous rédiger un article qui va essayer d’être le plus complet possible 🙂

On commence par le choix des fibres

Le choix des fibres est très important lorsque vous tricotez pour des bébés. Le coton et la laine lavable de manière générale sont les choix les plus populaires et ceux que je ne peux que vous recommander ! Plus facile à entretenir, qui ne craignent pas la machine à laver, il est important alors de penser à la maman ou au papa qui lavera les petites vestes du bout de chou qui aura tout sali en voulant décorant son gilet avec ses mains pleines de purée. 

Lorsque je tricote pour des personnes qui ne sont pas sensibles à la sensibilité des fibres et qui ne tricotent pas, j’essaie de toujours offrir des éléments lavables en machine. Au contraire, si la personne est plus sensibilisée, je me permettrai de glisser une pièce plus délicate qui devra se laver à la main, car elle aura conscience qu’il ne faut pas la laver par un passage en machine 😉 De manière générale, je joins toujours des consignes de lavage pour tout cela afin que les futurs parents ne soient pas perdus au moment fatidique du lavage. 

Pour la layette, j’aime donc travailler avec du coton pima dès que je le peux. Personnellement, j’aime beaucoup travailler avec celui de We Are Knitters car les couleurs sont très douces et très modernes.

La structure

La structure du tricot layette a toute son importance. Il convient en effet de prendre en compte deux éléments : la facilité à enfiler et à enlever le vêtement et les problèmes de sécurité. 

Il peut être très difficile de faire passer des vêtements par la tête de bébé, tout d’abord parce qu’ils ont tendance à avoir la tête large et parce qu’ils n’aiment pas ça du tout ! Un cardigan, un pull en col V ou un gilet style kimono est un bien meilleur choix. 

L’autre élément à prendre en compte est la sécurité. Il faut éviter les vêtements avec des liens, car ils peuvent présenter des risques d’étranglements. Si des boutons sont utilisés, assurez-vous qu’ils sont bien cousus. 

Réfléchissez également si vous offrez des projets très ajourés. Les bébés peuvent potentiellement “s’emmêler” dedans. Bien entendu, la beauté d’une couverture en dentelle n’est pas du tout remise en cause, il s’agit simplement d’un élément auquel il faut prêter attention. 

Les couleurs

Pour certaines personnes, il est difficile de résister aux traditionnels rose et bleu. Mais de plus en plus de parents préfèrent éviter les clichés et peuvent même essayer de limiter ce genre de couleurs dans la vie de leurs enfants. 

Pour cette simple raison, il est important de parler aux parents avant de commencer un projet afin de s’assurer que la couleur que vous avez choisie corresponde aux préférences de ces derniers. Personne ne souhaite passer du temps à réaliser une layette qui ne sera jamais portée parce que le destinataire n’aime pas la couleur.

Héritage générationnel ou pour le quotidien ?

La dernière question que vous devez vous poser enfin est de vous demander si vous envisagez de tricoter quelque chose qui sera considéré comme un héritage ou quelque chose qui sera utilisé au quotidien. 

La plupart des personnes pour qui j’ai tricoté ont souhaité un élément qui puisse être porté au quotidien (d’où ma prédilection pour les fibres lavables en machine). 

Néanmoins, un enfant un peu spécial ou qui sera très proche de vous justifiera peut-être la création d’un projet plus précieux (comme une couverture de dentelle pour un baptême par exemple). Dans ce cas, vous pouvez probablement choisir une fibre qui nécessite plus d’attention lorsqu’elle est entretenue, car elle n’aura pas besoin d’être lavée aussi souvent que les vêtements quotidiens comme une couverture qui sera utilisée au quotidien par exemple. 

La relation que vous avez avec les futurs parents déterminera la décision que vous prendre. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tricoter ce genre d’élément, mais j’espère pouvoir avoir le plaisir de tricoter ce genre d’éléments pour mes propres enfants. J’aime beaucoup l’idée que quelque chose puisse être transmis de générations en générations. 

Que tricoter pour bébé ?

Lorsque je tricote de la layette, j’aime offrir de jolis petits paquets pour les futurs parents qui contiennent différents éléments. Je vous propose ici les 5 favoris que j’aime tricoter et offrir 🙂

La couverture pour bébé

L’indispensable ! Les nouveaux parents n’ont jamais trop de couvertures (pour les câlins, pour le lit, pour le landau et sans parler lorsqu’il faut laver tout ça !). Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité pour la couverture. Il faut simplement faire attention à la taille que vous souhaitez tricoter pour savoir la quantité nécessaire de laine pour la réalisation. 

  • Couverture siège de voiture : 60×60 cm ou 24×24 inch 
  • Couverture de poussette : 76×76 cm ou 30×30 inch 
  • Couverture de réception : 86 x 91 cm ou 34×36 inch 
  • Couverture pour lit de bébé : 91×132 cm 36×52 inch 

Par exemple, si je possède une laine avec un échantillon de 12 mailles x 16 rangs pour un carré de 10 cm et que je souhaite tricoter une couverture de réception (86x91cm), je dois simplement faire le calcul suivant : (nombre de rang de l’échantillon pour 10 cm) x (3 x largeur en cm que je souhaite tricoter) x (hauteur du projet que je souhaite tricoter / 10 ) = (16) x (3 x 86) x (91/10) = 16 x 258 x 9,1 = 37 564,8 cm soit 375 mètres 🙂 

Vous n’avez plus qu’à regarder la longueur de votre pelote sur le bandeau. Sur mon exemple admettons que la longueur de ma pelote soit de 65 mètres, je dois donc acheter 375/65 = 5,7 pelotes soit 6 pelotes 😉 

Si les calculs ne sont pas votre truc, vous pouvez utiliser un calculateur comme celui de chez Laine box qui est très simple à utiliser. 

Mon dernier coup de coeur en terme de couverture est la couverture Marius réalisée par toute en fouinesse et cela fait des années que je rêve de réaliser un jour cette baby blaket style dentelle shetland.

Pull

Les petits pulls sont extra pour bébé. Mes préférés sont les croisés sur le devant car ils sont faciles à tricoter et à enfiler (petite pensée aux parents). En plus je trouve que c’est un projet très satisfaisant car ils sont vraiment rapides à réaliser. 

  • La brassière : ici
  • Le pull classique : ici

Les pantalons ou les blommers

Les bas sont des cadeaux moins évidents mais laissez-moi vous dire, qu’ils ont toujours été un véritable succès. Les bloomers sont des éléments que j’aime bien tricoter car ils sont parfait pour “cacher” les couches de bébé durant l’été par exemple 😉 

  • Le blommer : ici
  • Le pantalon : ici

Les bonnets et chaussons

Encore des classiques avec ces deux patrons. Peu après la naissance de bébé, les bonnets et les chaussons sont toujours utiles. J’aime tricoter des chaussons qui restent au pieds du bébés (ils sont là pour cela n’est-ce pas ?) c’est pour cela qu’après des années de layette, je sais quels modèles je préfère tricoter 

  • Le bégin : ici
  • Le bonnet : ici
  • Les chaussons (qui tiennent aux pieds) : ici

Les jouets

Enfin j’adore ajouter une petite peluche ou un petit doudou pour bébé ! C’est toujours quelque chose qui pourra servir de décoration ou de souvenirs aux parents 🙂 

Personnellement, j’adore offrir des doudous lapins (me demandez pas pourquoi, j’adore offrir ça ^^), voici mes préférés : 

  • Le lapin de cheval blanc : ici
  • Le lapin de DROPS : ici

Bien sûr, vous en trouverez bien d’autre sur la banque de modèles de tricot gratuits du blog !

Et vous, qu’est-ce que vous préférez tricoter comme layette ? 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor leo. neque. ut sem, commodo suscipit leo