fbpx

Connaissez-vous ce moment où vous avez l’idée d’un pull ou d’une écharpe, mais que vous ne savez pas encore quelle laine choisir ?

Choisir le fil d’un projet tricot est l’une des clés de voûte de votre projet tricot. C’est une des raisons pour laquelle cette étape est primordiale. Il ne faut pas la prendre à la légère.

Aujourd’hui, je vous propose donc un article complet sur la manière de choisir votre fil en vous familiarisant avec les propriétés des différentes fibres existantes.

L’échantillon

Si vous choisissez d’abord vos fils avant de sélectionner vos patrons, vous risquez de vous trouver dans une sacrée galère ! Trouver un modèle spécialement conçu pour un fil n’est pas toujours chose facile. Il sera nécessaire de fonctionner avec une équivalence de fil et de faire un échantillon pour vérifier si votre fil peut s’adapter au patron.

Attention ! Ce n’est pas parce que deux fils ont le même échantillon qu’ils peuvent se substituer l’un à l’autre avec succès. S’ils ont des caractéristiques différentes : texture, drapé, fibre et couleur, le vêtement final aura une apparence complètement différente selon le fil choisi.

La structure et flexibilité 

Voulez-vous faire quelque chose qui nécessite une certaine structure, mais qui est toujours flexible? Certaines fibres sont plus flexibles que d’autres. La laine (y compris le mérinos), l’alpaga et les acryliques ajoutent de la flexibilité. Le coton et le lin ont tendance à être plus rigides et moins souples.

Les chaussettes sont souvent tricotées avec des fils spécifiques.

Ceux-ci contiennent environ 75 à 80% de fibres naturelles et 20 à 25% de nylon. Le nylon est là pour renforcer le fil principalement. Les fils de chaussettes classiques sont faits de laine et de nylon, mais vous pouvez également obtenir d’autres beaux mélanges, tels que le coton, la laine et le nylon pour les chaussettes d’été, ou des fibres douces et élégantes comme le cachemire, la soie ou le bambou. Vous avez peut-être acheté des chaussettes en coton pur avant (comme moi) et vous avez pu constater qu’elles ont tendance à s’affaisser après un certain temps et à ne pas bien résister. Pour cette raison, la plupart des fils de chaussette contiendront une proportion importante de laine afin de fournir une structure qui soit ajustée et résistante.

Vous cherchez quelque chose qui soit encore plus léger avec un effet plus soyeux ? Choisissez un fil qui contient de la soie ou de la viscose. La viscose a été inventée par le scientifique et industriel français Hilaire de Chardonnet comme alternative artificielle à la soie. La viscose est un fil fabriqué à partir d’une variété de plantes telles que le soja, le bambou, la canne à sucre ou d’autres fibres ligneuses. Donc, chaque fois que vous voyez un fil de bambou ou de soja, c’est de la viscose.

Couleurs 

Les fils colorés et auto-rayants sont très populaires.Il existe des fils de laine qui tricote des motifs de jacquard tout seul, des laines avec des dégradés de couleurs progressifs. Les fils avec des variations de couleurs ajoutent de l’intérêt et une certaine excitation au processus de tricotage. Lorsqu’ils sont utilisés efficacement, ces fils créent des pièces magnifiques avec des variations de couleurs incroyables. Cependant, vous devez tenir compte de la manière dont la palette de couleur va se dérouler pour vous assurer d’obtenir les résultats que vous souhaitez atteindre.

Pour les fils auto-rayants, principalement utilisés pour les chaussettes, la rayure n’apparaîtra que si vous travaillez sur un certain nombre de mailles typiques pour les chaussettes, soit environ 56 à 68 mailles. Si vous utilisez ce fil pour tricoter un pull, vous n’obtiendrez pas cet effet !

Attention, plus les fils sont bariolés, plus la forme et le motif du pull doivent être simples. Plus le fil est uni, plus les détails de texture et les finitions seront visibles.

Chaleur et sensibilité de la peau

Cherchez-vous quelque chose de vraiment chaud et confortable? Choisissez des fils de mélange d’alpaga ou des mélanges de laines pour des caractéristiques thermiques élevées. Le mohair peut aussi être agréablement chaud même s’il est très léger.

Vous souhaitez créer quelque chose à porter pour les saisons plus chaudes? Le coton et le lin sont d’excellentes fibres pour le printemps et l’été. Les fibres de coton et de lin ont toutes deux une excellente respirabilité et devraient être votre premier choix pour les tops, les cardigans et les châles d’été. Cependant, le 100% coton est un mauvais choix pour les chaussettes ou tout ce qui nécessite la flexibilité et la structure de la laine, donc pour les chaussettes d’été, optez pour un fil de chaussette en coton mélangé.  

Si vous avez une peau sensible et que vous trouvez la laine irritante. Les fils de mérinos, de coton et de coton mélangé à de la laine classique devrait faire votre bonheur. Le mohair et l’angora sont incroyablement doux, mais les poils fins peuvent irriter la peau des personnes très sensibles. Ce sont donc des fibres à choisir avec soin.

Quel que soit le fil que vous choisissez, rappelez-vous que vous allez en voir passer beaucoup ! Des centaines de mètres passeront entre vos doigts lorsque vous tricoterez votre projet. Assurez-vous que vos efforts ne seront pas vains. Vous n’avez pas toujours besoin de dépenser beaucoup d’argent pour avoir une bonne qualité, mais si vous le faites, vous vous épargnerez un mal de tête ou deux, et vous aurez un beau vêtement en prime ! 

2 Commentaires

  • Joce78 dit :

    Hello !!!
    Le plus simple est d’acheter la laine préconisée par le modèle…mais ça, c’est ce que je dis et que je ne fais JAMAIS car j’ai des TONNES de pelotes à la maison qui attendent bien sagement d’être sélectionnées (le délire complet : imagine des pelotes qui crient « moi ! moi !! choisis moi » et qui se mettent à sauter quand j’ouvre ma malle (car elles ne peuvent lever le doigt, tout le monde le sait ) – alors là… j’arrête le thé en vrac !!!)).
    Plus sérieusement, c’est toujours le grand dilemne, pourquoi celle-ci ? l’autre ne rendrait-elle pas mieux ? Bref, un bon moment de flottement à chaque fois !!!
    Sans oublier que je file maintenant ma laine, donc il n’y a pas de régularité dans mon fil et, même si j’ai le métrage et le poids de mon écheveau, je sais que le rendu sera tout à fait différent du modèle choisi.
    Ah… comme c’est difficile d’être tricoteuse mais comme c’est plaisant de tricoter !!!!
    Belle journée à toi !!
    Bises

    • Jaenelle dit :

      Coucou Jocelyne 🙂

      Merci de ton commentaire ! Haha c’est vrai que dans ce cas-là, ça devient une vraie problématique ^^ Je trouve que la laine filée s’adapte assez bien aux différents modèles (pas tous c’est vrai) et peut être que j’en ferai un article prochainement 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero dictum nec lectus felis ut eleifend elit. mattis