fbpx

Partout sur les réseaux-sociaux fleurissent ces couvertures en tricot surdimensionnées fabriquées avec des aiguilles immenses qui ressemblent plus à des tuyaux de gouttières plutôt qu’à des aiguilles ou avec les bras ! En voyant cela la première fois, je me suis posé beaucoup de questions, mais maintenant que j’ai testé, je suis à 100% dans ce que certaines appellent le “tricot géant” ou le “tricot extrême”.

Pour vous guider dans votre premiers pas dans le tricot avec les bras, j’ai rassemblé quelques questions que je m’étais personnellement posé ou que l’on m’a envoyé par message.

Comment on fait ?

Si vous savez déjà tricoter avec des aiguilles, alors l’art de tricoter avec les bras sera un jeu d’enfant. C’est presque le même processus, sauf que vos bras remplacent les aiguilles et que chaque étape semble surdimensionné !  Si vous êtes novice en matière de tricot, un projet rapide vous aidera à développer votre confiance en vous.

On peut s’arrêter en plein milieu ou on reste coincé ?

Que faire quand vous avez de la laine jusqu’au coude (c’est le cas de le dire) et que la sonnette retentit ? Et si vous ressentez le besoin de faire une pause ? Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas à rester coincée ad vitam eternam avec ces laines sur les bras ! 😛 Deux solutions s’offrent à vous, faire glisser les mailles sur un grand tube en carton (personnellement j’utilise les tubes de papiers cadeaux, ça fait très bien l’affaire) ou utiliser un long morceau de laine pour empêcher les mailles de se défaire. Pensez à bien noter sur quel bras se situait votre dernier rang afin de pouvoir reprendre le travail sans problème.

Comment faire des mailles plus serrées ?

De par sa nature, le tricot avec les bras produira des points plus lâches et plus gros que le tricot traditionnel, mais pour faire des mailles plus serrées, essayez de garder les mailles le plus près possible de vos mains. Assurez-vous que chaque maille est bien ajustée autour de votre bras (mais pas trop serrée!). Pendant que vous tricotez, tirez légèrement sur chaque maille pour la resserrer et essayez de garder vos mains plus près les unes des autres. Tout comme dans le tricot traditionnel, vous commencerez à accumuler de la mémoire musculaire et finirez par faire des mailles plus uniformes sans même le vouloir.

Comment tricoter avec plusieurs fils ?

Pour fabriquer des fils plus gros, les tricoteuses doublent, triplent ou même quadruple des fils plus minces. Commencez avec plusieurs pelotes de laine et maintenez les extrémités de chaque brin ensemble quand vous souhaitez démarrer votre projet. Pendant que vous tricotez, continuez à travailler à partir de pelotes de laine bien séparées les unes des autres, au risque de vous retrouver avec un beau désordre à devoir démêler !

Où acheter de la laine géante ? 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. La laine Loopy Mango est très certainement la plus connue. Contrairement aux autres, la laine mérinos de Loopy Mango a été feutrée, ce qui la rend plus dense et plus robuste. Parce que cette laine feutrée est beaucoup plus résistante aux déchirures et aux peluches / bouloches que les laines méchées, c’est le matériel idéal pour les projets de maisons qui pourraient subir des frottements comme les poufs, les tapis et les couvertures.

Il existe également la laine Manuosh qui est éthique. Filée et teinte à la main, elle sera parfaite pour les accessoires XXL (snood, écharpe…).

Et vous, que pensez-vous du tricot avec les bras ? Avez-vous déjà essayé ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id, facilisis ultricies at ut justo commodo ut accumsan quis,