fbpx

J’ai souvent de tout jeune tricoteurs et tricoteuses qui me contactent car ils ont peur. En effet, lorsque les personnes apprennent de nouvelles compétences, il est très courant de se sentir inapte ou d’avoir peur de ne pas réussir.

Ce qui semble simple et direct à première vue est généralement un peu plus complexe lorsque vous essayez vous-même. Cependant, avec un peu de persévérance, vous serez généralement récompensé.

Habituellement, vous devez pratiquer les choses avant de les faire correctement et le tricot ne fait pas exception. Je n’ai pas encore rencontré de personne capable de prendre des aiguille, de la laine, de lire un patron sans ciller et de finir un pull du premier coup !

Quand j’enseigne le tricot (à des amis ou autres),  je trouve beaucoup plus utile d’encourager les gens à continuer, plutôt que d’insister sur chaque petite erreur. Oui, le résultat final peut être différent de ce qui était prévu à l’origine, mais cela a permis de vous exercer. La prochaine tentative sera plus conforme à vos attentes, c’est certain !

Plus vous essayez d’être parfait lorsque vous commencez une nouvelle technique, plus cela devient décourageant lorsque les résultats ne sont pas parfaits. Acceptez votre nouveau défi pour ce que c’est, c’est-à-dire accepter votre courbe d’apprentissage et votre rythme de progression, comprenez que plus vous persistez et serez indulgent avec vous-même, plus vous avancerez dans votre pratique.

C’est pour cela que je recommande aux débutants de tricoter des petits carrés de 10×10 pour commencer. En pratiquant sur de petits projets qui se terminent plus vite, vous pourrez voir plus facilement votre progression.

Du coup, voici mes trois conseils aux tricoteuses et tricoteurs débutants :

1. Respirez 

Souvent, lorsque nous nous concentrons intensément sur quelque chose de nouveau, nous retenons littéralement notre souffle! Cela prive notre cerveau d’oxygène et nous pensons moins clairement. Donc, prenez des respirations profondes et calmes régulièrement en tricotant, cela va vraiment vous aider et va vous éviter de virer au bleu !

2. Détendez-vous

Si vos mains s’agrippent à vos aiguilles comme si elles s’agrippaient à la vie, si vos mains transpirent : détendez-vous ! Secouez les mains, bougez les épaules et respirez.

De même, ne tirez pas sur la laine aussi fermement, elle ne va pas s’envoler ! 😉

En vous relaxant et en créant une tension plus souple dans votre tricot, vous le trouverez plus facile et le fil se comportera comme il se doit.

3. Ne paniquez pas 

Si vous faites une erreur, ce n’est pas la fin du monde. Ne perdez pas de vue vos objectifs à cause d’une petite erreur. Tout est réparable.

Tout d’abord, jetez un coup d’œil à votre tricot et voyez où vous vous êtes trompé, si vous n’avez tricoté que quelques points (ou même une rang) de la mauvaise façon, revenez doucement en arrière et reprenez le travail 😉

Si tout semble sans espoir, défaites votre ouvrage et recommencez. Il suffit d’appeler ce tricot un test. Ne vous attardez pas là-dessus, recommencez avec confiance et sérénité.

Ayez la confiance et le courage de commencer, mais surtout, persistez et poursuivez votre apprentissage malgré vos échecs. Personne n’y est jamais arrivé du premier coup donc détendez vous 😉 A la fin, vous serez les meilleurs !

En réalité, que vous soyez débutant ou confirmé, ces conseils pourront vous être utiles. Et vous quels seraient vos conseils les triconautes ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor. non sit ultricies Sed id Praesent ut sed Phasellus dolor libero