fbpx

Défaire un tricot me fait vraiment mal au coeur. Voir disparaître son travail par un simple tiraillement de fil : c’est horrible :’( Cela arrive aux meilleurs d’entre nous. Il m’est arrivé de devoir défaire plusieurs fois certains patrons et à chaque fois, je me posais la question : dois-je défaire ce tricot ou pas ?

S’il y a bien une chose que j’ai appris sur le fait de défaire un tricot, c’est qu’il faut avoir un plan et ne rien faire sur un coup de tête. Alors avant de tout défaire, pleurer, crier, prenez quelques respirations et suivez le guide 😉 Tout va bien se passer.

Déterminez si vous devez défaire ou continuez

Demandez-vous: est-ce une erreur que je peux laisser aller? Si c’est le cas, continuez. Parfois, de petites erreurs peuvent être ignorées. Personne ne le remarquera jamais sauf vous. Si vous avez vraiment raté un truc et que vous avez un grand trou ou que votre nombre de mailles est loin d’être le bon, il est probablement préférable de revenir en arrière.

Evaluez l’erreur

Il est naturel de se mettre en colère et de commencer à tout détruire de manière irrationnelle…et sans plan ! Avant de commencer à défaire votre tricot, prenez quelques respirations et évaluer exactement où vous avez commis l’erreur. Marquez l’erreur avec un marqueur de mailles, inscrivez l’endroit sur votre patron…L’idée est de comprendre votre erreur.

Faites une pause et observez

Lorsque vous faites une erreur, la pire des choses à faire est de devenir complètement folle. Une fois, de colère, j’ai défait un pull entier, car je n’avais pas le bon nombre de mailles. J’ai recommencé et paf ! Même problème. Il s’est avéré qu’il y avait une erreur dans le patron et non pas dans mon tricot !

Parfois, il faut s’avoir s’éloigner et prendre du recul sur le projet. Je trouve cela particulièrement vrai, surtout lorsque je tricote le soir. Parfois, une bonne nuit de sommeil est tout ce qu’il vous manque.

Planifiez

Vous voudrez peut-être recommencer depuis le début si vous ne pouvez pas identifier l’erreur. Vous pouvez également défaire et recommencer si vous vous êtes trompé au début du projet et que vous ne perdrez pas beaucoup de temps.

Si la simple idée de devoir détruire le projet tout entier vous met déjà les larmes aux yeux, une autre possibilité est la ligne de vie après coup. C’est la solution idéale lorsque vous savez où vous vous êtes trompé. La ligne de vie maintient toutes les mailles en place, de sorte que vous pouvez défaire votre tricot sans aller trop loin.

Et vous, avez-vous des astuces pour défaire un tricot en toute sécurité ? Vous aussi vous avez déjà défait un tricot tout entier (dites moi que je ne suis pas la seule) ^^ 

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elit. ante. ultricies nunc eget odio Donec massa neque. quis