fbpx

Quand j’ai essayé de tricoter mon premier jeté, j’ai trouvé ça magique et terriblement effrayant à la fois. Il me semblait que laisser un trou dans mon tricot était la dernière chose qu’il devait m’arriver quand je commençais. Apprendre le jeté est pourtant une vraie opportunité pour améliorer votre pratique et embellir vos tricots de jolis “jours” (ou “trous-trous” ou “trous” ou ce que vous voulez).

A quoi ça ressemble ?

Le jeté se distingue des autres points par ce “trou” (ou “jour”) qu’il forme dans vos tricots. C’est un “trou” voulu, on ne parle pas de ceux qui sont impromptus et qui peuvent ruiner le design d’un ouvrage. Il a deux utilités : il est décoratif et il permet de faire des augmentations facilement.

Comment le faire ?

Le jeté est très simple à réaliser.

  • Tricotez jusqu’à la maille où vous souhaitez faire apparaître un trou. Si vous utilisez un patron, celui-ci vous indiquera le nombre de mailles à tricoter avant de le réaliser.
  • Enroulez le fil autour de votre aiguille droite de l’avant vers l’arrière
  • Glissez votre aiguille droite dans la maille suivant pour continuer à tricoter normalement

Voilà ! Vous avez créé une nouvelle maille sur votre aiguille. Il vous suffira par la suite, de tricoter ce jeté normalement comme une maille standard 🙂 Rien de compliqué.

A quoi ça sert  ?

  • Faire des augmentations

Nous avons déjà vu que le jeté crée une maille supplémentaire sur votre aiguille. Créer une maille supplémentaire, bien sûr, est un moyen d’augmenter. Dans le cas d’un châle, le fait de d’augmenter d’une maille de chaque côté avec la technique du jeté, donne à l’ouvrage sa forme triangulaire.

  • Créer un joli motif

A quoi peuvent bien servir tous ces jours dans un tricot ? Pour le tricot dentelle pardi ! Dans le tricot dentelle, on retrouve beaucoup de jetés afin de former un magnifique motif. Dans ce cas, tous les jetés ne sont pas utilisés pour des augmentations. Le jeté, sera souvent suivi d’une diminution.

Est-ce que vous aimez utiliser des jetés ? Est-ce que cela vous a effrayé la première fois ? 

6 Commentaires

  • martyna dit :

    coucou merci de cet article pour les jetés il est vrai beaucoup utilisés dans la dentelle , au début de mon apprentissage tricot (heu je compte plus les années hein ) un jeté c est bien mais il est différent suivant si il est suivi d’une maille endroit ou envers n’ete pas évident comme même bisous

    • Jaenelle dit :

      Coucou Martyna 🙂 Tout d’abord je te remercie de ton commentaire 🙂 Je suis ravie que l’article t’ait plu ! Merci d’avoir précisé qu’en effet les jetés sont différents en fonction du brin qui est pris (brin avant ou brin arrière). Bisous :*

  • Edwige dit :

    1e brassiere faite apres 3 grossesses pas finies.en couleur peche.
    Ce tricot est dans ma boite a souvenir depuis 42 ans..pas mis longtemps mais il y avait un BB dedans…la mere de ma petite fille qui doit etre operee du coeur.
    A croire que les traitements ne sont pas anodins….

    • Jaenelle dit :

      Un souvenir qui n’en est que plus important alors <3 Tu as eu raison de conserver cette brassiere. Les tricots avec une forte portée émotionnelle doivent être gardés selon moi...Ils fonctionnent alors comme des talismans que nous avons crées de nos propres mains.

  • Alis dit :

    Découvert lorsque j’ai tricoté mes premiers points dentelle. J’adore.
    Actuellement je m’en sers pour faire des augmentations justement sur un châle que je fais sans modèle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis ut id ultricies justo ut libero. ipsum quis, luctus